Fraternité Tout Horizon  
aide à Madagascar  

 

Le pays en bref

État insulaire d’Afrique australe, situé dans l’Océan indien à l’est du Mozambique, Madagascar, est la 5ème plus grande île du monde avec une superficie de 587 000 km2 et 24,24 millions d’habitants en 2016. Doté d’une biodiversité unique au monde, le pays est très vulnérable aux conséquences du changement climatique.

Situation économique

L’économie malgache se relève progressivement [après la crise politique des années 2009-2014] et les perspectives à moyen termes sont encourageantes. La croissance du PIB devrait atteindre 4,1 % en 2016, dépassant ainsi le taux moyen de 2,6 % enregistré ces cinq dernières années.

Toutefois, avec un taux d’extrême pauvreté de 77,8 % en 2012, Madagascar figure parmi les pays d’Afrique les plus pauvres.

 

Situation sociale

Alors que dans les années 2000 Madagascar avait accompli un certain nombre de progrès dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, la crise politique des années 2009-2014 a porté un coup dur à ces avancées. Aujourd’hui, ses résultats en matière d’éducation, de santé, de nutrition et d’accès à l’eau sont parmi les plus faibles du monde.

Les défis du développement du pays sont immenses : 90 % de la population vit dans la pauvreté ; le PIB par habitant s’élève à 420 dollars, un enfant sur deux (de moins de cinq ans) souffre de malnutrition chronique ; et le pays est classé au 154ème rang sur 187 pays de l’indice de développement humain réalisé en 2015.

Madagascar est également un des dix pays les plus exposés aux effets du réchauffement climatique.

 

Extraits du site de la Banque Mondiale (Dernière mise à jour : 29 déc. 2016) (2)

REPERES HISTORIQUES     Le roi Andrianampoinimerina (1740-1810)

 

  • - 2000 : début du peuplement de Madagascar en provenance d'Indonésie
  • Premiers siècles :immigration diverses successives, indonésienne, africaine, moyen orientale
  • XIIè siècle : influence arabe, le malgache s'écrira en caractères arabe jusqu'au XIX siècle
  • 1500 : « découverte » de Madagascar par Diego Diaz et Fernan Suarez
  • XVIè au XIXè siècle : Madagascar sur la route des Indes, pirates, portugais, hollandais, anglais, français en compétitions
  • 1787-1810 : le royaume d'Imerina, le roi Andrianampoinimerina (1740-1810) unifie l’ile
  • 1823 : création de l'alphabet « latin » de la langue malgache
  • 1895-1960 : colonisation française
  • 1947 : insurrection durement réprimée (30.000? 100.000? morts)
  • 1960 : indépendance, première république
  • 1972-1975 : Rotaka (désordre) suivi d'un intérim militaire (général Ramanantsoa), sortie de la zone franc, fin de la base militaire française de Diego Suarez
  • 1975 : deuxième république : Repoblika demokratika malagasy, Didier Ratsiraka président, régime marxiste
  • 1975-1988 : alignement sur le bloc de l'est, nationalisation, malgachisation, parti unique
  • 1988-1992 : libéralisation de l'économie et de la société sous l'impulsion du FMI
  • 1991-1992 : soulèvement populaire puis répression
  • 1993 : troisième république : régime parlementaire, Albert Zafy président
  • 1997 : Albert Zafy destitué, Didier Ratsiraka élu président
  • 2001-2002 : nouvelle crise politique suite à l'élection présidentielle : Marc Ravalomanana finalement reconnu président
  • 2009 : nouvelle crise politique, Andry Rajoelina prend le pouvoir et installe un gouvernement de transition
  • 2010 : quatrième république : régime présidentiel, Andry Rajoelina assure la présidence jusqu'aux élections
  • 2014 : élections de Hery Rajaonarimampianina comme président de la république malgache

LANGUES (10)

Fond austro-mélanésien mais apports multiples :

  • Salam = bonjour
  • Kélé = clé
  • Boke = livre

RELIGIONS (6)

  • Fond commun traditionnel axé sur le respect des ancêtres (50 %) 
  • Christianisme (45 %), dont 25 % Catholiques et 20 % de Protestants
  • Islam (5 %)
DEMOGRAPHIE : (11)  évolution, prospective et comparatifs
  • Population Madagascar
    • 1960 ~   4 millions
    • 2015 ~ 24 millions
    • 2050 ~ 48 millions

  • Population Afrique
    • 2013 ~ 1 milliards
    • 2050 ~ 2 milliards

  • Population planète
    • 2013 ~ 7 milliards
    • 2050 ~ 9 milliards
 
  • Communauté française à Madagascar : 18 299 Français inscrits au registre fin 2015
  • Communauté malgache en France : environ 100 000 personnes
 

SCOLARISATION : enseignement public et privé

Indicateurs (*) données UNICEF période 2008-2012

Garçon

Filles

Taux net fréquentation en primaire

78,8 %

80 %

Taux net de survie en dernière année de primaire

39,5 %

39,5 %

Taux net de scolarisation en en école secondaire

26,5 %

24,2 %

(*) :     définitions des indicateurs (11)  et source des données chiffrées (11)

                       

Non scolarisation ou abandon scolarité au cours du primaire

 1,5 millions d’enfant en âge d’être scolarisé en primaire n’ont pas cette chance en particulier en milieu rural ou abandonne l’école au cours des trois premières années du primaire. Les causes en sont multiples : moins de 10% des enfants de 3 à 6 ans ont accès à un établissements pré scolaire, ces derniers sont quasiment non financés par l’Etat. Les écoles sont délabrées, surpeuplées et manquent le plus souvent des équipements de base.  2/3 des maitres sont recrutés par les associations de parents d’élèves et n’ont aucune formation.

Répartition des élèves entre public privé

 

 

L’enseignement privé (année scolaire 2013-2014) (7)

L’enseignement privé remplit une mission de Service Public. La part en termes d’effectif d’élèves pris en charge par chaque direction nationale se répartit comme suit : catholique (42,55%) ; privé non confessionnel (33,77 %) ; pour le reste (23,68 %). Il s’agit des églises réformées de Madagascar, luthérienne et anglicane et de l’église adventive.

295 000 élèves ne sont pas comptabilisés dans ce tableau. Ils sont scolarisés dans 7000 établissements privés qui n’ont pas de direction nationale.

 

 

 

DONNEES ECONOMIQUES (6) (8)

 

 

PIB : 9,98 Mds $ (Banque mo  ndiale 2015)

                          PIB par habitant : 420 $ (Banque mondiale 2015)

Répartition du PIB par secteurs en 2014

                   Primaire (agriculture) : 26,5 % dont riz

                   Secondaire (industrie) : 15,9 % dont textile

                   Tertiaire (services) : 57,6 % dont tourisme

Exportations 2,1 Md € en 2015

                   Nickel (27%) en rapport avec la montée en puissance de la compagnie minière d’Ambatovy 

                   Textile (23%)

                   Produits agricoles (20%) essentiellement vanille et girofle

Importations 3,5 Md € en 2015

                   Matières premières (22%),

                   Biens d’équipement (15%),

                   Energie (15%)

                   Consommation (13%).

Principaux clients en 2015

                   France (15,2%), Etats-Unis (12,7%), Chine (7%), Afrique du Sud (5,9%), Japon (5,5%)

Principaux fournisseurs en 2015

                   Chine (24,8%), France (10,3%), Barhein (5,6%), Inde (5,5%), Koweit (4,5%), Maurice (4,4%)

INDUSTRIE :

Madagascar enregistre un faible niveau d’industrialisation. Le secteur industriel malgache contribue faiblement au PIB comparé aux secteurs primaires et tertiaires

  • Agroalimentaire, textile, cimenteries (HOLCIM), engrais, industrie pharmaceutique, cosmétologie, tourisme
  • Travaux publics ; SOGEA (Vinci), COLAS (Bouygues), SARA (groupe Malgache)

RICHESSES DU SOUS-SOL

L'île possède un important potentiel minier encore peu utilisé (Extrait de Jeune Afrique 30/01/2015)

  • ILMENITE (Fe, Ti), ZIRCON : sables lourds dans la région de Port Dauphin, exploités par la Sté QMM (Rio Tinto 80 %, Etat malgache 20 % )
  • NICKEL et COBALT à Ambatovy, exploité en association par les canadiens Sherritt et SNC-Lavalin, le sud-coréen Kores et le japonais Sumitomo. Ce site est en passe de devenir l’une des plus grandes mines de nickel latéritique au monde. Ambatovy est situé à Située à 80 km à l'Est d'Antananarivo, près de la ville de Moramanga. Une usine située sur le site même de la Mine permet de séparer le minerai latéritique des pierres et des déchets. La latérite est ensuite mélangée à de l’eau pour former une pulpe qui est pompée dans le pipeline de 220 km qui relie la mine à l’usine de transformation située à Toamasina (Tamatave) le grand port Malgache
  • OR et PLATINE exploité par l’indien Varun, propriétaire de gisements d’or et de platine
  • TANTALE (terres rares) exploité par l’allemand Tantalus
  • FER exploité par le   chinois Wisco. (Extrait de Jeune Afrique 30/01/2015)
  • Mais aussi, graphite, bauxite, charbon, schiste bitumineux, pétrole, pierres précieuses et semi précieuses.(rubis, saphir, émeraude, aigue-marine, béryl, tourmaline, topaze, grenat, cordiérite, quartz rose, améthyste, citrine, …)

[1] En plus des métaux rares, qui sont associés au tantalium (niobium, zirconium, hafnium, uranium, sandium, lanthanes, terbium, yttrium…), il y a aussi l’existence d'or, d’argent, de minerais de zinc d’une ampleur inconnue.

17 éléments composent ce qu’on nomme « terres rares ». Sans ces éléments, adieu véhicules électriques, éoliennes de grande puissance, DVD, missiles, lasers, diodes luminescentes, aimants permanents, disques durs (« hard discs »).

La Chine estime 30 % des réserves mondiales de terres rares, bien qu'elle fournisse 90 % des besoins de l'industrie. La production mondiale d'oxydes de terres rares de la Chine s'est élevée à environ 130 000 tonnes en 2010, constituant un quasi-monopole mondial (14)

 

 AGRICULTURE

Elle contribue pour près de 30 % au Produit Intérieur Brut(PIB) du pays (43 % si l’on y intègre l’agroalimentaire) et emploie 80 % de la population active. Les populations rurales pratiquent une agriculture essentiellement vivrière où le riz joue un rôle prépondérant. Il existe toutefois quelques cultures de rente : le clou de girofle, les haricots, le raphia, la vanille, le litchi, le sisal (produits les plus exportés en 2016)

Parmi les autres productions agricoles : des épices (cannelle, poivre), le café, le cacao, la canne à sucre, le coton, la noix de coco, le manioc.

L’agriculture souffre de handicaps importants (épuisement des sols, aléas climatiques, manque d’infrastructures,) induisant une faible productivité L’insécurité alimentaire affecte une partie importante de la population : c’est le cas de 35 % des populations rurales et des populations urbaines les plus pauvres.


Quelques chiffres année 2015 (5)

 

Environ 3,6 millions T de riz : (3ème producteur en Afrique). La technique intensive malgache est maintenant répliquée dans le monde entier ;

  • Plus d’1 million T de céréales et d’autres féculents : maïs, pomme de terre, manioc, légumineuses ;
  • Des Litchis avec 70% de part de marché en Europe : 1er exportateur mondial de ce type de fruit ;
  • 50% de la vanille du monde : 1er exportateur mondial d'épices et d'autres huiles essentielles ;
  • Du café, du thé et du cacao de haut de gamme.

L’élevage concerne plus 70 % des ménages ruraux malgaches, c’est dire son importance dans la vie économique du pays. Après le riz c’est la deuxième ressource d’origine agricole pour la population rurale.) procurant des recettes d’exportation.

  • Le cheptel bovin constitué à 85 % de zébus Malagasy est estimé à 9 millions de têtes en 2013.
  • Le cheptel ovin comportait 700 000 têtes et le cheptel caprin 1,2 millions de têtes environ en 2004-2005 selon les données du recensement de l'agriculture. Le nombre de têtes était estimé à 1,25 millions en 2004-2005. Il semble que ce chiffre soit en 2015 en baisse sensible, nombre d'éleveurs s'étant retiré de la filière en raison des risques sanitaires. Les élevages sont situés majoritairement dans les Hautes Terres et dans les régions.
  • L'élevage avicole est essentiellement un élevage traditionnel de poulets "gasy" (poulets de race locale), de canards et de dindes.

SITES A CONSULTER

1. Institut de la statistique de Madagascar (site officiel)
http://www.instat.mg/madagascar-en-chiffre/

2. Banque Mondiale
http://donnees.banquemondiale.org/pays/madagascar


3. Pour les enfants
http://fr.wildmadagascar.org/kids/index.html

4. FMI
http://www.imf.org/fr/Countries/ResRep/MDG


5. Gouvernement de Madagascar
http://www.edbm.gov.mg/fr/Informations-economiques/Presentation-de-Madagascar


6. Ministère des Affaires étrangères (FRANCE)
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/madagascar/presentation-de-madagascar/


7. Office National de l’Enseignement Privé
http://apf.francophonie.org/IMG/pdf/4_-_madagascar.pdf


8. OMS
http://www.who.int/countries/mdg/fr/


9. ONU PNUD PNUE
https://www.mg.undp.org/content/madagascar/fr/home/countryinfo.html
https://unstats.un.org/unsd/environment/envpdf/Country_Snapshots_Aug%202013/Madagascar.pdf


10. Population Data
https://www.populationdata.net/pays/madagascar


11. Tourisme
https://www.madagascar-tourisme.com/
https://www.madadecouverte.com/index.ph
https://www.madascope.com/index.html
https://www.routard.com/guide/code_dest/madagascar.htm


12. UNICEF
https://www.unicef.org/french/infobycountry/madagascar_statistics.html
https://www.unicef.org/madagascar/fr/education.html
https://www.unicef.org/french/publications/files/UNICEF_Africa_Generation_2030_fr.pdf
(Démographie)

13. UNESCO
https://madagascar-unesco.com/patrimoine.html


14. Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Madagascar